Il est bien connu que sortir en plein air est bon pour la santé et le bien-être.  Mais combien de temps faut-il passer dans la nature pour en tirer profit en matière de santé et de bien-être ?

Pour répondre à cette question, des chercheurs de l’Université d’Exeter ont analysé les données provenant de près de 20.000 personnes en Angleterre. Les résultats ont montré que les personnes qui passent au moins 120 minutes par semaine dans la nature sont beaucoup plus susceptibles de déclarer une bonne santé et un meilleur bien-être psychologique que celles qui ne passent pas de temps dans la  nature. Aucun avantage n’a été observé chez les personnes qui visitaient des milieux naturels comme les parcs ruraux ou urbains, les forêts ou les plages pendant moins de 120 minutes par semaine.

Il importe peu que les 120 minutes soient atteintes en une seule visite ou au cours de plusieurs visites plus courtes. Ce seuil de 120 minutes s’applique aux deux sexes, aux adultes plus âgés et plus jeunes, à différents groupes professionnels et ethniques, à ceux qui vivent dans les régions riches et pauvres, et même aux personnes souffrant de maladies ou d’incapacités de longue durée.

 

Référence : pour accéder à l’étude, cliquez ici.

L’équipe de rédaction Tempo Today

0

Les articles les plus consultés

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre