À l’occasion de cette édition anniversaire qui a vu le site web de la campagne se transformer en véritable portail des troubles du rythme cardiaque, la BeHRA a mis les petits plats dans les grands !

Afin de toujours plus sensibiliser la population belge, l’association de cardiologues élargit encore l’étendue des actions qu’elle organise annuellement dans le cadre de la Semaine du Rythme Cardiaque : d’une part, des sessions d’initiation à la réanimation sont organisées dans chaque province du pays afin d’apprendre aux gens à réagir de manière aussi efficace qu’immédiate en cas d’arrêt cardiaque. D’autre part, il est possible de faire contrôler son rythme cardiaque au sein de centres hospitaliers répartis sur l’ensemble du territoire de façon à détecter une éventuelle anomalie, telle qu’une fibrillation auriculaire (FA). Enfin, – élément exclusif dans le cadre de cette 10ème campagne – chacun pourra participer à une séance de cardio-training le samedi 15 juin en se rendant dans son club Basic-Fit le plus proche !

« L’ensemble de ces actions est accessible à tous gratuitement », souligne le Dr. Ivan Blankoff, Président de la BeHRA et cardiologue au CHU de Charleroi. « Cerise sur le gâteau, nous avons l’opportunité cette année de mettre l’accent sur l’importance d’une activité physique régulière afin d’entraîner son cœur et ainsi se familiariser avec son rythme. »

Nouveauté supplémentaire pour 2019, d’autres arythmies sont mises sous le feu des projecteurs : la tachycardie et les extrasystoles. Celles-ci viennent s’ajouter à la FA, qui touche un Belge sur quatre au-delà de 40 ans, ainsi qu’à l’arrêt cardiaque, qui frappe chaque jour 30 concitoyens et auquel seulement 2 survivront ! Même si elles sont moins pernicieuses, il convient de ne pas sous-estimer ces deux affections récemment intégrées à la campagne. « Outre des symptômes particulièrement désagréables, ces anomalies peuvent entraîner des problèmes plus graves », précise le Dr. Blankoff. « Les tachycardies ventriculaires peuvent par exemple s’avérer très néfastes ! »

Cet anniversaire est en outre l’occasion de revenir sur quelques-uns des magnifiques résultats en termes de conscientisation obtenus au cours de ces 10 années : plus de 90 hôpitaux et 25 écoles partenaires, près de 12.000 Belges initiés à la réanimation, quelque 100.000 contrôles du rythme cardiaque, non loin de 170.000 calculs en ligne du pourcentage de risque de souffrir de fibrillation auriculaire…

 

Références : communiqué ; pour en savoir plus sur les nombreuses actions mises en place gratuitement près de chez vous, jetez un œil à la carte interactive sur www.monrythmecardiaque.be !

L’équipe de rédaction Tempo Today

0

Les articles les plus consultés

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre