Selon les résultats d’une méta-analyse, la prise de vitamine D peut prolonger la vie des personnes qui développent un cancer.

Des chercheurs de la Michigan State University ont analysé les données d’essais randomisés menés pendant au moins trois ans, qui ont évalué les effets de la vitamine D comparativement au placebo. Les principaux critères d’efficacité incluaient la mortalité et l’incidence du cancer.

L’analyse a porté sur 10 essais avec un total de 79.055 participants. Leur moyenne d’âge était de 68 ans, et 78 % d’entre eux étaient des femmes.

L’analyse a montré que les personnes qui prenaient des suppléments de vitamine D avaient 13 % moins de risques de mourir du cancer que celles qui prenaient un placebo pendant la même période.

Les auteurs concluent que leur étude souligne que l’utilisation de suppléments de vitamine D est importante car elle diminue la mortalité liée au cancer une fois que le cancer est diagnostiqué, mais elle n’a aucun rôle ou effet sur l’incidence du cancer.

 

Référence : pour accéder à l’abstract, cliquez ici.

L’équipe de rédaction Tempo Today

0

Les articles les plus consultés

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre