Au cours de la 31e BWGE, le Prof. M. Ferrante, gastro-entérologue à l’UZ Leuven, a partagé son expérience de l’introduction de biosimilaires dans le traitement des maladies inflammatoires de l’intestin (MICI). Au départ, les gastroentérologues avaient de nombreux doutes quant à l’utilisation de biosimilaires et n’étaient pas convaincus que les données cliniques issues de la recherche sur le rhumatisme pourraient être extrapolées aux MICI. Cependant, ils ont désormais confiance en leur utilisation, y compris en ce qui concerne le switch de l’original au biosimilaire. À l’UZ Leuven, le passage de l’infliximab au CT-P13 est complet pour tous les patients atteints de MICI. Cette expérience les met en confiance concernant le switch à un biosimilaire pour l’adalimumab. Pour l’adalimumab, des données cliniques issues de la recherche sur les rhumatismes ont également montré que le passage de l’original au traitement SB5 se déroule sans problème.

Le Dr Luc Declercq, chef du service rhumatologie à l’UZ Antwerpen, a parlé de son expérience dans le rhumatisme, où des biosimilaires de l’infliximab ont été utilisés pendant un certain temps chez des nouveaux patients, mais aussi lors de switches. Pour l’adalimumab, un projet pilote a récemment été lancé dans son centre pour générer des données « réelles » chez les patients qui passent de l’original à un biosimilaire. Le Dr De Clercq a insisté sur l’importance de toujours en parler ouvertement avec le patient.

L’original et les différents biosimilaires diffèrent par leur formule. Le professeur Joäo Gonçalvez, pharmacologue à l’université de Lisbonne, a exposé l’impact potentiel de cela sur la sécurité. A ce sujet, il est particulièrement important d’examiner la stabilité des différentes formules car cela peut avoir une influence sur l’immunogénicité. Les données cliniques ont montré qu’il n’y avait pas de différence d’immunogénicité pour les différentes formulations d’adalimumab. Le professeur Gonçalves a également présenté des données qui montrent que la formulation du SB5 était très stable 4 semaines à température ambiante. Il y a également beaucoup de discussions sur la manière dont les différences de formulation peuvent affecter la douleur au site d’injection, en particulier le citrate de sodium. Mais il y a tellement de facteurs, liés au produit mais aussi à sa manipulation, qui peuvent jouer un rôle.

Les données cliniques et les données dans la vraie vie montrent donc qu’il n’y a aucun risque associé à l’utilisation de biosimilaires. On peut dès lors se demander s’il y a bien un avantage. L’utilisation de biosimilaires permet d’économiser beaucoup d’argent. Le gouvernement veut stimuler leur utilisation en accordant aux médecins un bonus personnel basé sur la quantité de biosimilaires qu’ils prescrivent. Tant les gastro-entérologues que les rhumatologues conviennent toutefois qu’il serait préférable de consacrer cet argent à de nouvelles recherches ou à des soins de meilleure qualité pour les patients atteints de maladies rhumatismales et de MICI.

 

Références : Retrouvez tous les articles de la BWGE 2019 ici et le rapport de congrès avec interviews filmées  ici.

L’équipe de rédaction Tempo Today

0

Les articles les plus consultés

  • Un anesthésiste soupçonné d’empoisonnementUn anesthésiste soupçonné d’empoisonnement 14 mai 2019 Le docteur Frédéric Péchier a été placé en garde à vue. Déjà soupçonné en 2017, il fait l’objet de nouvelles investigations pour plusieurs dizaines d’autres cas.
  • Carnets de santé falsifiés dans des crèches du Brabant Wallon ?Carnets de santé falsifiés dans des crèches du… 25 avril 2019 Selon une enquête de la RTBF, certaines crèches soupçonnent des parents de falsifier, avec l’aide de leur médecin, les carnets de santé de leurs enfants. Un acte risqué qui n’est pas sans conséquences.
  • Suicide chez le médecin : des experts expliquentSuicide chez le médecin : des experts expliquent 14 mai 2019 Le suicide est la seule cause de décès qui est plus élevée chez les médecins que dans la population générale, selon deux médecins canadiens qui ont coécrit une fiche d'information sur le suicide chez les médecins.
  • « 13 Reasons why », une série responsable de nombreux suicides chez les adolescents« 13 Reasons why », une série responsable de… 30 avril 2019 Selon une étude publiée hier, l'émission « 13 Reasons Why » de Netflix a été associée à une augmentation de 28,9 % du taux de suicide chez les jeunes américains âgés de 10 à 17 ans dans le mois (avril 2017) suivant la diffusion des émissions.
  • Manger du riz pour prévenir l’obésité ?Manger du riz pour prévenir l’obésité ? 7 mai 2019 Si l'on en croit les conclusions d'une étude récente, les niveaux d'obésité sont nettement inférieurs dans les pays qui consomment de grandes quantités de riz.
  • Nouvelles recommandations dans l’asthmeNouvelles recommandations dans l’asthme 10 mai 2019 Evolution du paradigme de la prise en charge de l’asthme. GINA 2019 fait peau neuve et balaye certaines convictions vieilles de 50 ans.
  • Quelle drogue est la plus dangereuse ?Quelle drogue est la plus dangereuse ? 17 mai 2019 Serait-ce le fentanyl, un médicament 50 à 100 fois plus puissant que la morphine ? Ou la cocaïne, avec des effets secondaires désagréables comme la paranoïa, la défaillance d'organes, les convulsions et la mort ?
  • Les protéines de soja réduisent-elles le « mauvais » cholestérol ?Les protéines de soja réduisent-elles le « mauvais »… 9 mai 2019 Les protéines de soja et leur influence sur le cholestérol font l'objet d'un débat permanent. Une nouvelle méta-analyse a analysé les données existantes.
  • Je suis ici pour un cancer du sein. Pourquoi me parlez-vous de mon cœur ?Je suis ici pour un cancer du sein. Pourquoi me… 6 mai 2019 Appel à l'action : Une étude révèle le besoin urgent de soigner le cœur des patients atteints de cancer.
  • Quel est le lien entre dépression et constipation ?Quel est le lien entre dépression et constipation ? 11 mai 2019 La constipation chronique accompagne souvent la dépression. Sur base d'un modèle murin, les chercheurs ont cherché à comprendre pourquoi cette relation pouvait se produire. Ils ont également testé un médicament expérimental dont les résultats sont encourageants.
Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre