La Pr Séverine Vermeire, gastro-entérologue à l’UZ Leuven, a évoqué l’expérience qu’elle a pu édifier à ce jour avec le tofacitinib. Le tofacitinib est enregistré sous le nom commercial Xeljanz® et est indiqué, depuis août 2018, dans le traitement de la colite ulcéreuse modérée à sévère chez les patients qui ne répondent plus – ou moins bien -, ou qui ne tolèrent pas un traitement conventionnel ou un médicament biologique.

L’expérience acquise dans le service du Pr Vermeire est en partie le résultat de leur participation au programme de phase 3. Soixante-trois patients ont été inclus dans l’étude OCTAVE et ceux-ci sont toujours en cours de traitement dans le cadre de cette étude.

Et l’expérience a été réalisée chez 20 patients grâce au programme d’urgence médicale lancé en Belgique fin 2018. Ce programme permet de traiter les patients en attente de remboursement du tofacitinib pour la colite ulcéreuse.

Tous les patients inclus avaient déjà un lourd passé médical. Dans tous les cas, les symptômes cliniques se sont améliorés après 8 semaines de traitement par le tofacitinib et l’examen endoscopique a également montré une cicatrisation de la muqueuse. Les valeurs de calprotectine fécale ont également été améliorées.

Sur base de son expérience, la Pr Vermeire estime que le tofacitinib est une nouvelle alternative bienvenue dans le traitement de la colite ulcéreuse. Étant donné que plusieurs cytokines sont impliquées dans la pathogenèse des maladies inflammatoires intestinales via la voie JAK / STAT, les JAK sont une cible prometteuse pour la colite ulcéreuse. Les petites molécules telles que les inhibiteurs de JAK offrent également certains avantages par rapport aux médicaments biologiques. Par exemple, ils présentent une courte demi-vie, ce qui permet d’arrêter le médicament rapidement si nécessaire. Il n’y a pas non plus d’immunogénicité et l’avantage de l’administration par voie orale. Le tofacitinib est actuellement le seul inhibiteur de JAK approuvé pour le traitement de la colite ulcéreuse, avec une dose d’induction de 10 mg deux fois par jour pendant 8 semaines, suivie d’une dose d’entretien de 5 mg deux fois par jour. Dans l’ensemble, le profil d’innocuité est bon, mais une surveillance supplémentaire, comme pour les médicaments biologiques, s’applique.

 

Références : Retrouvez tous les articles de la BWGE 2019 ici et le rapport de congrès avec interviews filmées  ici.

L’équipe de rédaction Tempo Today

0

Les articles les plus consultés

  • Des chirurgiens ont fait une drôle de découverte après avoir extrait ce qu’ils pensaient d’abord être une tumeur cérébrale (vidéo)Des chirurgiens ont fait une drôle de découverte… 26 juin 2019 Une jeune femme en bonne santé a commencé à souffrir de manière assez soudaine d’engourdissements du côté droit de son corps, d’épisodes de confusion et de cauchemars. Cependant, elle n’avait pas d’antécédents médicaux pouvant expliquer de tels symptômes.
  • Que boire pour bien dormir ?Que boire pour bien dormir ? 1 juillet 2019 Vous appréciez peut-être de siroter une boisson avant de vous coucher… mais y a-t-il des boissons qui pourraient être particulièrement utiles ou néfastes pour un sommeil de qualité ?
  • Cinq choses à savoir sur les psychopathesCinq choses à savoir sur les psychopathes 10 juillet 2019 La plupart des gens pensent qu'ils savent ce qu'est un psychopathe : quelqu'un qui n'a aucun sentiment. Quelqu'un qui torturait probablement des animaux pour s'amuser quand il était petit. Mais voici cinq choses que vous ignoriez probablement sur les psychopathes.
  • Polémique autour de centaines de pratiques médicales actuellesPolémique autour de centaines de pratiques médicales… 19 juin 2019 Certains auteurs anglophones parlent de « Medical reversal » (MR) lorsqu’un essai clinique plus récent et supérieur sur le plan méthodologique contredit la pratique clinique existante. De nouvelles recherches révèlent qu'il y a actuellement près de 400 MR.
  • Suicide des médecins, combien d'autres encore ?Suicide des médecins, combien d’autres encore ? 2 juillet 2019 « Je suis médecin depuis dix ans maintenant, et franchement, ce n'est pas le monde dans lequel je pensais me retrouver » , explique le Dr Giles Dawnay au BMJ.
  • Un test ADN fait « pour s’amuser » révèle à une jeune femme ses vraies originesUn test ADN fait « pour s’amuser » révèle à une… 8 juillet 2019 Une jeune Californienne de 24 ans a voulu faire un test ADN en kit il y a deux ans. Elle savait que son père, décédé, était italien tandis que sa mère avait des origines scandinaves. Cependant, une fois les résultats obtenus, quelque chose était étrange…
  • Agitation autour des « patients fantômes »Agitation autour des « patients fantômes » 2 juillet 2019 Le NHS procédera à un contrôle des médecins généralistes qui signaleraient des patients inexistants, c'est-à-dire des patients fantômes.
  • L'ADN d'une dent incrustée dans un pied d'homme résout le mystère d’une morsure de requin vieux d'un quart de siècleL’ADN d’une dent incrustée dans un pied… 4 juillet 2019 Quand Jeff Weakley a ouvert une ampoule sur son pied, il ne s'attendait pas à trouver un morceau de dent du requin qui l'avait mordu alors qu'il faisait du surf au large de Flagler Beach en 1994.
  • Combien de temps faut-il passer dans la nature pour son bien-être ?Combien de temps faut-il passer dans la nature pour… 25 juin 2019 Il est bien connu que sortir en plein air est bon pour la santé et le bien-être. Mais combien de temps faut-il passer dans la nature pour en tirer profit en matière de santé et de bien-être ?
  • Boissons sucrées, purs jus de fruits et risque de cancerBoissons sucrées, purs jus de fruits et risque de cancer 12 juillet 2019 Une nouvelle étude observationnelle, publiée dans le BMJ, établit un lien entre la consommation de boissons sucrées, dont les jus de fruits purs et le risque de cancer.
Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre