Un quart des morts prématurées et des maladies à travers le monde sont liées aux pollutions et aux atteintes à l’environnement causées par l’Homme, a mis en garde l’ONU mercredi dans un rapport sur l’état de la planète.

Les émissions responsables de la pollution de l’air, les produits chimiques contaminant l’eau potable et la destruction accélérée des écosystèmes nécessaires à la survie de milliards de personnes causent une sorte d’épidémie mondiale qui entrave aussi l’économie, selon le texte.

Ce rapport sur l’environnement mondial, sur lequel ont travaillé 250 scientifiques de 70 pays pendant six ans, souligne également un fossé grandissant entre pays riches et pays pauvres : surconsommation, pollutions et gaspillage alimentaire au Nord précipitent famine, pauvreté et maladies au Sud. Et alors que les émissions de gaz à effet de serre continuent à augmenter, les dérèglements climatiques, comme les sécheresses ou les tempêtes, risquent de s’ajouter au fardeau de milliards de personnes.

Dans ce domaine, l’Accord de Paris de 2015 vise à limiter le réchauffement à +2°C, voire 1,5°C, par rapport à l’ère pré-industrielle. Mais les impacts sanitaires des pollutions, de la déforestation et d’une chaine alimentaire industrialisée sont moins bien connus, et il n’existe aucun accord international sur l’environnement équivalent à celui de Paris sur le climat.

Faute d’accès à l’eau potable, 1,4 million de personnes meurent chaque année de maladies évitables comme des diarrhées ou des parasites liés à des eaux contaminées. Les produits chimiques évacués en mer provoquent des effets négatifs sur la santé potentiellement sur plusieurs générations, et 3,2 milliards de personnes vivent sur des terres dégradées par l’agriculture intensive ou la déforestation. Le rapport estime aussi que la pollution de l’air cause 6 à 7 millions de morts prématurées chaque année. Quant à l’utilisation débridée d’antibiotiques dans la production alimentaire, elle risque d’entraîner la naissance de bactéries super-résistantes qui pourraient devenir la première cause de morts prématurées d’ici le milieu du siècle.

« Des actions urgentes et d’une ampleur sans précédent sont nécessaires pour arrêter et inverser la situation », indique le résumé à l’attention des décideurs qui accompagne le rapport. Sans une réorganisation de l’économie mondiale vers une production plus durable, le concept de croissance pourrait devenir vide de sens face aux morts et aux coûts des traitements, estiment les auteurs. Le rapport note toutefois que la situation n’est pas irrémédiable, appelant notamment à la baisse des émissions de CO2 et de l’utilisation des pesticides. Le gaspillage alimentaire pourrait également être réduit, alors que le monde jette aux ordures un tiers de la nourriture produite (56% dans les pays les plus riches).

La publication de ce rapport pendant l’Assemblée générale du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) à Nairobi devrait alimenter le débat sur la question de la responsabilité des dommages causés à la Terre. Cependant, selon des sources proches des négociations, certains pays riches, Etats-Unis en tête, menacent de ne pas accueillir favorablement le rapport, un mauvais signe dans l’espoir d’un éventuel futur accord sur la réduction des gaspillages, de la surconsommation et des pollutions.

 

Références : Belga ; pour en savoir plus, cliquez ici.

L’équipe de rédaction Tempo Today

0

Les articles les plus consultés

  • Un homme enrhumé souffrait d'un problème bien plus grave...Un homme enrhumé souffrait d’un problème bien… 6 mars 2019 Ed Covert, un homme de 46 ans, a commencé à se sentir mal à l'aise avec une sensation inhabituelle dans sa poitrine. Comme le rapporte le Reader's Digest, il croyait qu'il tombait malade…
  • 1er cas signalé d'anaphylaxie induite par l'amoxicilline après un contact sexuel1er cas signalé d’anaphylaxie induite par… 14 mars 2019 Le BMJ rapporte le cas d’une femme de 31 ans qui s'est présentée aux urgences pour un essoufflement, de l'urticaire sur tout le corps et des vomissements abondants.
  • 1er cas de gangrène juvénile du scrotum répertorié au Royaume-Uni1er cas de gangrène juvénile du scrotum répertorié… 26 février 2019 Un jeune Britannique de 18 ans pensait souffrir d’amygdalite. Cependant, quelques jours plus tard, des « marques » sont apparues sur son scrotum, et ont commencé à s’étendre rapidement. Le cas vient d’être publié dans le BMJ Case Reports.
  • L'alcool peut être moins nocif pour les personnes de plus de 50 ansL’alcool peut être moins nocif pour les… 1 mars 2019 Une étude récente a examiné l'impact sur la santé de la consommation d'alcool à différents âges. Les auteurs concluent que, pour les personnes de plus de 50 ans, les risques pour la santé peuvent être moins graves.
  • Etat d’alerte dans 19 états américains : bactérie mortelle !Etat d’alerte dans 19 états américains : bactérie mortelle ! 18 février 2019 19 états sont en état d'alerte pour la souche RB51 de Brucella, une bactérie potentiellement mortelle liée aux produits laitiers non pasteurisés. La souche est résistante aux médicaments de première intention et sa similarité (sur le plan des symptômes) avec le rhume ou la grippe peut rendre le diagnostic difficile.
  • Quand un chirurgien est-il trop vieux pour opérer ?Quand un chirurgien est-il trop vieux pour opérer ? 21 février 2019 Près du quart des médecins praticiens sont âgés de 65 ans ou plus, selon l'American Medical Association. Est-ce un problème ?
  • La seule thèse de doctorat anti-vaccins au monde, officiellement contestéeLa seule thèse de doctorat anti-vaccins au monde,… 13 mars 2019 En 2015, le mouvement anti-vaccination a obtenu ce qu'il souhaitait depuis longtemps : l'obtention d'un doctorat pour une thèse soutenant plusieurs de ses revendications. La décision de l'Université de Wollongong, en Australie, avait été vivement critiquée mais, désormais, une réfutation détaillée a été publiée dans la revue Vaccine.
  • Impact de la télévision sur la mémoire des personnes âgéesImpact de la télévision sur la mémoire des personnes âgées 3 mars 2019 Les effets de la télévision sur la cognition chez les enfants ont suscité beaucoup d'intérêt, mais beaucoup moins de recherches ont été menées sur les effets chez les personnes âgées. Une étude révèle que l’excès nuit en toute chose.
  • Takotsubo et traitement antiplaquettaire ?Takotsubo et traitement antiplaquettaire ? 5 mars 2019 Le syndrome Takotsubo (TTS) est un syndrome d'insuffisance cardiaque aiguë et généralement réversible, qui se présente au départ comme un syndrome coronarien aigu. Bien que la physiopathologie sous-jacente du TTS soit différente de celle de l'infarctus du myocarde, les patients sortent parfois de l'hôpital sous antiplaquettaire en raison de l'absence de recommandations claires.
  • Le sang de cet homme est devenu laiteux par excès de graissesLe sang de cet homme est devenu laiteux par excès de… 7 mars 2019 Dans la revue Annals of Internal Medicine, les médecins rapportent le cas d’un patient de 39 ans qui s'est présenté à l'hôpital universitaire de Cologne, se plaignant de vomissements, de malaises, de maux de tête et d’une lente détérioration de la vigilance. Après avoir passé quelque temps à l'hôpital, son état s'est détérioré et il…
Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre