Les interactions avec les humains activent davantage le système de récompense sociale que les discussions avec des agents artificiels, comme les robots. C’est ce que viennent de démontrer des chercheurs du CNRS et d’Aix-Marseille Université.

Ils ont pour cela, et ce pour la première fois, enregistré par imagerie par résonance magnétique fonctionnelle l’activité cérébrale de participants engagés dans une discussion avec un partenaire humain ou robotique. Leurs résultats, publiés dans Philosophical Transactions the Royal Society le 11 mars 2019, montrent que discuter avec un humain induit une augmentation significative de l’activité de l’amygdale, des noyaux gris centraux et de l’hypothalamus comparée à une conversation similaire menée avec un robot. Ces deux premières structures cérébrales sont impliquées dans les circuits de la récompense, la dernière synthétise l’ocytocine, neuropeptide favorisant plus spécifiquement le lien social. Les données issues de cette étude sont mises à la disposition de la communauté scientifique pour étudier les bases cérébrales de ce comportement social qu’est la discussion.

 

Référence : pour accéder à l’étude, cliquez ici.

L’équipe de rédaction Tempo Today

0

Les articles les plus consultés

  • Un anesthésiste soupçonné d’empoisonnementUn anesthésiste soupçonné d’empoisonnement 14 mai 2019 Le docteur Frédéric Péchier a été placé en garde à vue. Déjà soupçonné en 2017, il fait l’objet de nouvelles investigations pour plusieurs dizaines d’autres cas.
  • Carnets de santé falsifiés dans des crèches du Brabant Wallon ?Carnets de santé falsifiés dans des crèches du… 25 avril 2019 Selon une enquête de la RTBF, certaines crèches soupçonnent des parents de falsifier, avec l’aide de leur médecin, les carnets de santé de leurs enfants. Un acte risqué qui n’est pas sans conséquences.
  • Suicide chez le médecin : des experts expliquentSuicide chez le médecin : des experts expliquent 14 mai 2019 Le suicide est la seule cause de décès qui est plus élevée chez les médecins que dans la population générale, selon deux médecins canadiens qui ont coécrit une fiche d'information sur le suicide chez les médecins.
  • « 13 Reasons why », une série responsable de nombreux suicides chez les adolescents« 13 Reasons why », une série responsable de… 30 avril 2019 Selon une étude publiée hier, l'émission « 13 Reasons Why » de Netflix a été associée à une augmentation de 28,9 % du taux de suicide chez les jeunes américains âgés de 10 à 17 ans dans le mois (avril 2017) suivant la diffusion des émissions.
  • Manger du riz pour prévenir l’obésité ?Manger du riz pour prévenir l’obésité ? 7 mai 2019 Si l'on en croit les conclusions d'une étude récente, les niveaux d'obésité sont nettement inférieurs dans les pays qui consomment de grandes quantités de riz.
  • Nouvelles recommandations dans l’asthmeNouvelles recommandations dans l’asthme 10 mai 2019 Evolution du paradigme de la prise en charge de l’asthme. GINA 2019 fait peau neuve et balaye certaines convictions vieilles de 50 ans.
  • Quelle drogue est la plus dangereuse ?Quelle drogue est la plus dangereuse ? 17 mai 2019 Serait-ce le fentanyl, un médicament 50 à 100 fois plus puissant que la morphine ? Ou la cocaïne, avec des effets secondaires désagréables comme la paranoïa, la défaillance d'organes, les convulsions et la mort ?
  • Les protéines de soja réduisent-elles le « mauvais » cholestérol ?Les protéines de soja réduisent-elles le « mauvais »… 9 mai 2019 Les protéines de soja et leur influence sur le cholestérol font l'objet d'un débat permanent. Une nouvelle méta-analyse a analysé les données existantes.
  • Je suis ici pour un cancer du sein. Pourquoi me parlez-vous de mon cœur ?Je suis ici pour un cancer du sein. Pourquoi me… 6 mai 2019 Appel à l'action : Une étude révèle le besoin urgent de soigner le cœur des patients atteints de cancer.
  • Quel est le lien entre dépression et constipation ?Quel est le lien entre dépression et constipation ? 11 mai 2019 La constipation chronique accompagne souvent la dépression. Sur base d'un modèle murin, les chercheurs ont cherché à comprendre pourquoi cette relation pouvait se produire. Ils ont également testé un médicament expérimental dont les résultats sont encourageants.
Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre