Un septuagénaire avait pris des médicaments pour le cœur et avait également consommé environ 90 mg de THC, la principale substance responsable des effets pharmacologiques du cannabis, afin d’essayer de soulager des douleurs et de favoriser le sommeil. Une quantité bien plus importante que les 7 mg de THC que l’on trouve habituellement dans un seul joint…

Après avec consommée la sucette au cannabis, le patient a rapidement ressenti des douleurs à la poitrine et a souffert d’une réduction soudaine du débit sanguin vers son cœur…

Le patient a survécu à sa crise cardiaque, mais « nous avons pensé que ce rapport de cas était important à publier parce qu’il portait sur une personne ayant une maladie cardiaque connue et des facteurs de risque de maladie cardiaque, qui représente une part croissante de la population », a déclaré le Professeur Alexandra Saunders, auteur de l’étude.

Le patient n’avait pas compris que les effets du cannabis associé à des aliments comestibles se font sentir plus lentement, sont plus puissants et durent plus longtemps, a souligné le Professeur Saunders.

Les auteurs pensent que la crise cardiaque du patient pourrait être due à des hallucinations provoquées par la grande quantité de THC consommée, ayant mis le patient dans un été de stress intense. L’inflammation des vaisseaux sanguins provoquée par le THC pourrait aussi avoir joué un rôle, bien que cette hypothèse nécessiterait plus de recherche.

Les chercheurs ont noté que la dose typique de THC dans les produits médicinaux synthétiques spécifiquement destinés au contrôle des nausées et à la stimulation de l’appétit est de seulement 2,5 mg. Alors, ces produits auraient-ils été sûrs ? « C’est la partie que nous ne connaissons pas à l’heure actuelle et sur laquelle nous n’avons aucune orientation », a déclaré le Professeur Saunders, ajoutant que, bien que les chercheurs « supposent qu’une dose plus faible aurait certainement réduit le stress cardiaque,[il n’existe] aucune étude ou donnée pour appuyer cette hypothèse ».

« Cette affaire attire l’attention sur le fait que ce n’est pas parce que quelque chose est légal que c’est sûr et que tout le monde peut en consommer. Nous ne voulons pas le diaboliser, nous voulons juste que nos patients âgés atteints d’une maladie cardiaque soient bien guidés. »

 

Référence : pour accéder au communiqué, cliquez ici.

L’équipe de rédaction Tempo Today

0

Les articles les plus consultés

  • Un homme a avalé un poisson-chat vivant. Mauvaise idée !Un homme a avalé un poisson-chat vivant. Mauvaise idée ! 27 janvier 2019 Dans Acta Oto-Laryngologica Case Reports, des médecins de l’University Medical Center de Rotterdam racontent l'histoire d'un homme de 28 ans qui « a eu une surprise » lorsqu'il a avalé un poisson-chat en provenance de son aquarium.
  • Un cure-dent a tenu en émoi 3 hôpitaux, et un patient a bien failli mourirUn cure-dent a tenu en émoi 3 hôpitaux, et un… 4 février 2019 Selon le New England Journal of Medicine, un athlète de 18 ans a failli perdre la vie à cause d'un cure-dent en bois avalé sans s’en rendre compte en mangeant un sandwich. La rareté du cas a rendu le diagnostic difficile, même avec l'utilisation de l'imagerie de pointe.
  • 1er cas documenté de syndrome d'Alice au pays des merveilles dû à un cancer1er cas documenté de syndrome d’Alice au pays… 24 janvier 2019 Quiconque a lu ou vu les Aventures d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll se souviendra sans peine du monde hallucinant et délirant dans lequel se retrouve la petite Alice après sa chute dans un trou du lapin. Les personnes qui développent le syndrome d'Alice au pays des merveilles (AIWS), une condition rare, vivent…
  • Quelles sont les maladies les plus recherchées sur internet par les Belges ?Quelles sont les maladies les plus recherchées sur… 31 janvier 2019 Newpharma a réalisé une étude relative aux maladies ayant suscité le plus de curiosité sur la toile. À première vue anodine, cette question soulève un certain nombre de réflexions et livre des résultats surprenants !
  • Non, il ne s’agit pas d’une piqûre d’insecte… c’est bien pireNon, il ne s’agit pas d’une piqûre d’insecte… c’est… 24 janvier 2019 Une femme de 55 ans consulte en raison d’une douleur et d’un œdème au niveau du front. Le médecin pense qu’il s’agit d'une piqûre d'insecte infectée et lui prescrit des antibiotiques. Un véritable calvaire va commencer…
  • Le jeûne stimule le métabolisme et combat le vieillissementLe jeûne stimule le métabolisme et combat le vieillissement 5 février 2019 Bien que les chercheurs débattent encore de l'efficacité du jeûne sur la perte de poids, de nouvelles recherches laissent entrevoir d'autres avantages.
  • Un nouvel outil prédit la récidive des calculs rénauxUn nouvel outil prédit la récidive des calculs rénaux 10 février 2019 Toute personne qui a éprouvé l'inconfort des calculs rénaux désire savoir s’il est à risque de récidive mais, actuellement, c’est difficile à prévoir. Récemment, des chercheurs de la Clinique Mayo de Rochester, ont décrit un nouvel outil qui permet de prédire quelles personnes sont le plus à risque de récidive.
  • Pourquoi certains peuvent manger sans prendre un gramme ?Pourquoi certains peuvent manger sans prendre un gramme ? 27 janvier 2019 Nous avons tous un ami qui semble pouvoir manger des quantités phénoménales sans jamais grossir. Une étude d’envergure explique pourquoi certaines personnes ont plus facile de rester minces que d'autres.
  • Après 14 ans, une blessure par balle refait surfaceAprès 14 ans, une blessure par balle refait surface 24 janvier 2019 Après 14 ans de silence, une blessure par balle amène un homme à l’hôpital avec de fortes douleurs.
  • brève 3 24 janvier 2019 Une nouvelle étude suggère que l'exposition au plomb pendant l'enfance peut affecter la façon dont la personnalité d'un individu se développe et le prédispose à des problèmes de santé mentale à l'âge adulte. Pour accéder à l’étude, cliquez ici.
Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

EffacerSoumettre